Répertoire du personnel administratif et enseignant

caroline-herve-universite-laval

Caroline Hervé

Département d’anthropologie

Professeure adjointe

418 656-2131, poste 7076

caroline.herve@ant.ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck Local 6407

Titulaire de la Chaire de recherche sur les relations avec les sociétés inuit (Sentinelle Nord)

Mes travaux se situent dans le champ de l’anthropologie politique. Je m’intéresse aux relations de pouvoir, à la nature et aux dynamiques de ces relations et à leurs transformations dans le contexte de situations coloniales. J’analyse tout particulièrement comment elles se cristallisent dans les pratiques sociales. Dans ma thèse de doctorat, réalisée en cotutelle entre l'Université Laval et l'École des hautes études en sciences sociales (France) en 2013, j'analyse la transformation des dynamiques du pouvoir et l'émergence de la figure du leader politique chez les Inuit du Nunavik  (Arctique québécois). J'y analyse la nature du pouvoir chez les Inuit et montre l'étroite relation entre pouvoir et coopération. Formée également en histoire (Université de Rennes 2 et UQTR) et en langue inuit (Institut national des langues orientales), je porte un grand intérêt à l'épaisseur historique des phénomènes politiques contemporains et à la façon dont la langue véhicule leurs transformations. J'ai, par la suite, mis à profit une année d'étude post-doctorale à l'University of Alaska Fairbanks (2015) pour établir des comparaisons entre les dynamiques politiques des Inuit du Nunavik et ceux de l'Alaska, plus particulièrement les Inupiãt.

J'ai eu l'occasion de coordonner le programme de recherche "Inuit Leadership and Governance in Nunavik and Nunavut: Life Stories, Analytical Perspective, and Trainings" (https://www.cura.leadership.ciera.ulaval.ca/) et j'ai par la suite eu la chance de prendre la direction de Saturviit, l'association des femmes inuit du Nunavik entre 2014 et 2017 (http://www.saturviit.ca/). Cette dernière expérience de travail auprès des femmes inuit, combinée au fait que j'ai principalement vécu au cours des dernières années au Nunavik, a transformé ma façon de penser et de faire de la recherche. Témoin de la prégnance de la grande souffrance individuelle et sociale vécue par les Inuit, je souhaite désormais mieux comprendre comment les contextes de domination culturelle sont la source d'une violence psychique qui introduit une fracture dans la capacité d’une société à se gouverner et dans la confiance de ses membres en leurs propres savoirs.

Dans le cadre de la Chaire de recherche sur les relations avec les sociétés inuit (Sentinelle Nord) dont je suis titulaire, je propose  d'analyser ces questions dans le but de comprendre quelles sont les conditions propices au développement d'une société nordique harmonieuse. Les recherches se déploient autour de trois axes qui sont la gouvernance, le mieux-vivre ensemble et les savoirs.

Publications

Publications revues par les pairs 

2017, «The Social Life of Political Institutions Among the Nunavik Inuit (Arctic Quebec, Canada)», dans G. Fondahl et G. N. Wilson, Northern SustainibilitiesUnderstanding and Addressing Change in the Circumpolar World.  Springer: 95-105.

2017, «La quête résidentielle des femmes inuit du Nunavik. Une perspective relationnelle», Recherches amérindiennes au Québec, 47(1).

2017, «Wrapped in two flags. The Complex Political History of Nunavik»American Review of Canadian Studies: 1-21.

2017, Le pouvoir vient d’ailleurs. Leadership et coopération chez les Inuit du Nunavik. Paris, Éditions Hermann.

2015 «À chacun son tour de service. Un portrait des conseils municipaux au Nunavik (1979-2014)», Recherches amérindiennes au Québec, 45 (2-3): 137-147.

2015, Le pouvoir vient d’ailleurs. Leadership et coopération chez les Inuit du Nunavik. Québec, Presses de l’Université Laval.

2014 (avec Jacques Kurtness), Tshinanu. Nous autres. Témoignage d’un négociateur innu de Mashteuiash (Québec-Canada). Québec, Presses de l’Université Laval.

2014, «Le pouvoir du «non» dans le processus d’autonomie politique au Nunavik» (PDF, 209 Ko)Études/Inuit/Studies, 38 (1-2): 137-156.

2010, «Analyse de la position sociale du chercheur : des obstacles sur le terrain à l’anthropologie réflexive», Les Cahiers du Ciéra, 6: 7-26.

2008, «The Transformation of leadership patterns from the Contact Period to the Set Up of Nunavut and future Nunavik governments», in François TRUDEL (ed.), Self-Governance in Arctic Societies: Contemporary Dynamics and Trends. Proceedings of the Fourth IPSSAS Seminar, Kuujjuaq, 2006, Québec, CIÉRA, Université Laval: 103-111.

2006, «Le travailleur associatif : un nouveau salariat ?», Sciences Humaines, 172.

(accepté) «Sheila Watt-Cloutier», dans G. Martin (dir.), Dictionnaire des femmes marquantes du Québec. Éditions Fleurdelysé.

 

Direction de numéros de revue

(accepté) (avec G. Gallenga), numéro spécial «Les services publics: le commun au prisme de l’État»  Anthropologie et sociétés, 42(3).

2014 (avec J. Bibaud, N. Counord, J. Gagnon, N. Gonzales, L. Lefevre-Radelli) «Le leadership des femmes Inuit et des Premières nations: Trajectoires et obstacles», Les Cahiers du Ciéra, 12, 165 p.

2009 (avec J. Rodrigue), «L’histoire des nations au Québec et au Canada: Un travail en chantier», Les Cahiers du Ciéra, 4, 94 p.

2009 (avec J. Rodrigue), «La négociation politique: Conciliations et contradictions», Les Cahiers du Ciéra, 3, 95 p.

2008 (avec A. Beaulieu), «Défis de l’éducation chez les Premières nations et les Inuit», Les Cahiers du Ciéra, 1, 100 p.

 

Rapports

2012, «Understanding and Training Local Leadership. Ivujivik, janvier 2012», Newsletter ARUC Inuit Leadership and Governance in Nunavut and Nunavik, 6.

2011, «Programme de recherche Leaderpol : La construction sociale et historique du leadership chez les Inuit du Nunavik», IPEV, Rapport d'activité 2010, Campagnes d'été 2010-2011, Institut Paul-Émile Victor: 27-31.

2011, «Intergenerational Workshop: Authority Relations in Nunavik Families, Inukjuak, mars 2011», Newsletter ARUC Inuit Leadership and Governance in Nunavut and Nunavik, 4.

2010, «Developing Leadership Capacity in Nunavik Youth. Kangiqsualujjuaq, nov-dec 2010», Newsletter ARUC Inuit Leadership and Governance in Nunavut and Nunavik, 2.

 

Autres

2016, «Le Nunavik. Revendications d’un peuple autochtone»Nunavik. En terre Inuit. Catalogue de l’exposition présentée au Musée dauphinois, Grenoble, mars 2016-janvier 2017.

Thèses et mémoires

Maîtrises dirigées en cours

Mathilde Lapointe. Impacts sociaux, politiques et sanitaires de l’interaction entre la médecine biomédicale et les médecines autochtones au sein du ‘’Wabano Centre for Aboriginal Health’’, en Ontario.

Laurie-Emmanuelle Chaloux. 

Myriam Lévesque (en codirection avec Johanne Daigle). Services médicaux chez les Innus au 20e siècle.

Mylène Jubinville (en codirection avec Francis Lévesque, UQAT). Le rôle de l’éducation postsecondaire dans la décolonisation et la réconciliation: le cas de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.


Doctorats dirigés en cours

Chloé Le Mouël (en codirection avec Florence Rudolf, INSA Strasbourg). La maison de la famille au Nunavik, pratiques spatiales au sein d’un équipement communautaire émergent

Laëtitia Mark. La voix des femmes inuit en matière de gestion environnement en contexte de changements climatiques

Marika Vachon (en codirection avec Myriam Blais). Les processus de réalisation des projets d'habitations au Nunavik: vers une conception inclusive des acteurs locaux.

Marie-Pierre Renaud (en co-direction avec Francis Lévesque)

Projets de recherche

Femmes inuit et justice (CRSH 2018-2019). 

Habiter le Nord (CRSH 2015-2020). Projet de recherche dirigé par Geneviève Vachon, École d'architecture, Université Laval.

Inuit Leadership and Governance in Nunavik and Nunavut: Life Stories, Analytical Perspectives, and Training (CRSH, 2010-2015). Projet de recherche dirigé par Frédéric Laugrand, Département d'anthropologie, Université Laval.

Leaderpol (Institut Paul-Émile Victor 2009-2011). Projet de recherche dirigé par Yves Cohen, EHESS.

Curriculum

Ph. D., Université Laval / École des hautes études en sciences sociales (France), 2013 

Postdoctorat, University of Alaska Fairbanks, 2015

Intérêts de recherche

  • Alaska
  • Anthropologie
  • Anthropologie du genre
  • Anthropologie féministe
  • Anthropologie historique
  • Anthropologie politique
  • Anthropologie réflexive
  • Autochtones
  • Coopération
  • État
  • Féminismes autochtones
  • Femmes autochtones
  • Gouvernance
  • Habitat
  • Histoire politique
  • Inuit
  • Justice
  • Leadership
  • Nunavik
  • Pouvoir
  • Revendications politiques
  • Souffrance sociale

Dans les médias

Caroline Hervé se démarque à la Réunion annuelle de Sentinelle Nord

À l’occasion de la 2eRéunion annuelle de Sentinelle Nord, Caroline Hervé, professeure au Département d’anthropologie de l'Université Laval, a présenté les objectifs et les activités de sa Chaire de… +

Chaire de recherche sur les relations avec les sociétés inuit

Le 5 décembre 2017 fut une journée bien spéciale pour la professeure adjointe au Département d’anthropologie de l’Université Laval, Caroline Hervé. Il s'agissait du lancement de la Chaire de… +