Répertoire du personnel administratif et enseignant

Francine Saillant professeure anthropologie Université Laval

Francine Saillant

Département d’anthropologie

Professeure émérite, Professeure associée

Ph.D., Université McGill, 1987

Intérêts de recherche

L'un de mes thèmes de recherche actuels est celui de l'anthropologie des droits humains. Sous cet angle, je conduis des travaux sur les discriminations fondées sur l’idée de race, mais aussi sur diverses formes de discrimination basées sur la construction sociale des différences. Je m'intéresse aux divers usages et interprétations qui sont faits des notions de justice et de droits, et de façon plus générale à la vie sociale des droits.

Mes projets de recherche actuels au Québec croisent les intérêts suivants : les représentations de la justice, des droits et de la citoyenneté ainsi que le témoignage. J'ai dirigé une recherche depuis plusieurs années sur la mémoire des droits dans le mouvement communautaire au Québec ainsi que des travaux sur la situation des minorités noires au Brésil et au Québec.

À ces intérêts se greffe une deuxième ligne de recherche, celle qui porte sur les formes artistiques que prennent les narrations individuelles et collectives au Québec, au Brésil, mais aussi en Haïti et en France. Une troisième ligne de recherche s'affirme par mes travaux autour des thèmes interreliés de la diversité, de la pluralité et de l'interculturalité. Enfin, le tout s'enrichit d'une quatrième ligne, celle d'une réflexion de longue date sur les épistémologies de la discipline en relation avec les sciences de la culture et l'interdisciplinarité.

Projets de recherche

  • 2017-2020, Montréal ville interculturelle. CRSH Subvention partenariat. Direction Bob White, cochercheure avec équipe de chercheurs. 200 000$
  • 2017-2023, CÉLAT Subvention centre FQRSC, Direction : Madeleine Pastinelli, membre régulier avec 28 cochercheurs (1,2 million $).
  • 2016-2018, Pratiques et narrations des jeunes de réseaux urbains marginalisés de Montréal (Parc Extension) et Porto Alegre (Canoas). Développement d’un outil multidimensionnel. Dir. Francine Saillant, Cochercheur, Alexis Martig, CRSH, Développement Savoir (43 000$.).
  • 2015-2018, Projet Espaces Utopiques, récits et imaginaires politiques en Amérique latine” Subvention pour  équipes en fonctionnement, FRQ-SC ($224 000),  Martin Hébert, responsable ; co-chercheure avec André Corten, Sabrina Doyon, Ricardo Peñafiel, Antonio Gimenez Mico.
  • 2015-2017, Projet Coopéra, Projet de mobilité inter laboratoires, Universités de Fribourg (Plurilinguismne)-Laval (CÉLAT)-Grenoble (I. Études politiques), Dir. Ewa Martin, co-chercheure avec 2 autres chercheurs, Région Rhones Alpes-France, (25 000$).
  • 2014-2018, Repenser l’exercice de la citoyenneté à partir de ses marges, FQRSC Équipe, Dir. Lourdes Rodrigues, cochercheuse avec 9 autres chercheurs, (565  000$).
  • 2012-2018, Interreconnaissances. Mémoires des droits dans le mouvement communautaire au Québec. Subvention Savoir CRSH, Direction Francine Saillant, cochercheurs Lourdes Rodriguez, Joseph Levy, Patrick Fougeyrollas, Philippe Dubé, Diane Lamoureux, Ève Lamoureux (500 000$).
  • 2012-2017, Interreconnaissances, CRSH Savoir, (dir.).
  • 2012-2015, Cultures et mémoires des Afro-Amériques, FQRNT-FQRSC - Subvention partenariat France Québec, Direction Francine Saillant, codirection Jorge Santiago (U. Lyon).
  • 2012, Anthropen, Dictionnaire d’anthropologie en ligne, en collaboration avec 5 laboratoires de recherche (Suisse, Belgique, France et Canada). Financement international en provenance des laboratoires participants (LAC-U. Lausanne, LAP-U. Louvain la Neuve, CREA-U. LumièreLyon2, Maison sciences de l’homme Paris-Nord, ÉHÉSS, CÉLAT-ULaval).
  • 2010-2012, InterReconnaissances, Directrion Francine Saillant, cochercheurs Joseph Levy, Michael LaChance, Madeleine Pastinelli, Simon Harel, Philippe Dubé, CRSH.
  • 2010-2011, CÉLAT, Direction Francine Saillant, cochercheurs : 28 cochercheurs, FQRSC Centre.
  • 2008-2015, Slavery, Memory and Citizenship, Cochercheur en collaboration avec 21 chercheurs, Direction du pôle Laval : Francine Saillant et Bogumil Jewsiewicki, projet CRSH-GTRC.
  • 2008-2011, Droits humains, citoyenneté et affirmations identitaires chez les Afro-Brésiliens, Direction Francine Saillant, CRSH.
  • 2008-2010, Droits humains et témoignages dans les organisations humanitaires, Direction Francine Saillant, FQRSC Innovation.
  • 2008-2009, Universalité, droits et différences dans les services sociaux et de santé, Conseil de l’Europe, Section cohésion sociale, Responsabilité du projet pour la collaboration québécoise : Francine Saillant, Conseil de l’Europe et groupe Érasme.
  • 2008-2009, Les formes socioculturelles et religieuses des demandes de réparation des Afro-brésiliens, Fonds Gérard-Dion, Direction Francine Saillant.
  • 2006-2008, Droits humains et témoignages dans les organisations non gouvernementales travaillant auprès de réfugiés (Direction : Francine Saillant , cochercheurs : Bogumil Jewsiewicki, Béatrice Eysermann), CRSH.
  • 2005-2010, Dynamiques d'exclusion et pratiques de citoyenneté. La reconfiguration du rapport à l'espace public et politique des personnes, groupes, communautés marginalisées. Le rôle des politiques, des services publics et du mouvement communautaire, (cochercheur, Direction : Lourdes Rodriguez, équipe de 11 chercheurs ), FQRSC.
  • 2005-2008, Demandes de réparations des Afro-Brésiliens (direction: Francine Saillant, cochercheur: Bogumil Koss) CRSH.
  • 2004-2006, Populations, politiques et services de santé : l'examen des théories portant sur l'exclusion. (Direction : Éric Gagnon et Michèle Clément cochercheurs : Francine Saillant et al.), IRSC.
  • 2002-2005, La construction de l'autre dans l'intervention humanitaire. Le cas des personnes handicapées au Brésil. CRSH (responsable du projet - 2 chercheurs).
  • 2002-2004, L'Autre chez soi. Lien social, identités et significations des pratiques humanitaires auprès des réfugiés au Québec. FQRSC (Responsable du projet - 2 chercheurs).
  • 2002-2004, Pratiques communautaires de santé (PCS) et responsabilité sociale, FQRSC, (Responsable du projet - 5 chercheurs).
  • 2002-2003, Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT), FQRSC, (23 chercheures - Pluridisciplinaire)
  • 2000-2003, Réseau féministe pour un renouvellement des théories et des pratiques économiques et politiques. CRSH (Responsable du projet - 21 chercheures).
  • 2001-2004, Services de santé et services sociaux en milieu pluriethnique : la dynamique des acteurs dans l'intervention. CQRS (Responsable du projet - 12 chercheurs).
  • 2001-2002, Pratiques communautaires de santé (PCS) et responsabilité sociale, FCAR, soutien aux équipes de recherche.
  • 2001, Coopération, conflits et concurrence dans le système de la santé, Université Laval (BDR), Développement de la recherche en sciences humaines.
  • 2000-2001, Pratiques de soins et figures du lien. Des aidants à domicile dans un contexte nouveau : diffusion des résultats., CQRS, Aide à la diffusion et au transfert des connaissances en milieu de pratique.
  • 2000-2001, Productivité et travail autonome - repenser la productivité, CRSH, subventions ordinaires de recherche.
  • 1999-2002, Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT), FCAR, Centres de recherche.
  • 1998-2001, Restructuration des services sociosanitaires et pratiques familiales de soins. Travail, savoirs, éthique, CRSH, subventions de recherche stratégique.
  • 1998-2001, Étude des pratiques, des savoirs et des trajectoires de soins de femmes de l'Amazonie brésilienne. Contribution à une théorie anthropologique des soins domestiques, CRSH, subventions ordinaires de recherche.

Publications

Livres

2018, SAILLANT F., (dir.) InterReconnaissances. Québec, PUL.

2017, SAILLANT F., Diversity, Dialog and Sharing. Paris, UNESCO.

2016, SAILLANT F. et  M. KILANI, (dir.). Anthropen, Dictionnaire en ligne de l’anthropologie contemporaine, Paris, Editions des archives contemporaines, Université Laval et Université Lausanne (parution progressive sur le site Anthropen.org). (en cours)

2015, SAILLANT F. (dir.). Pluralité et vivre ensemble. Québec, PUL/UNESCO, 288p.

Cet ouvrage porte sur la notion de vivre ensemble dans les sociétés contemporaines. Issue de préoccupations liées au vécu de la diversité, la notion a pris plusieurs significations que les auteurs de cet ouvrage explorent chacun à leur manière. Les repères philosophiques, socioanthropologiques et discursifs de l’expression sont posés, de même que ses diverses déclinaisons. Les cadres politiques qui relient multiculturalisme, interculturalisme et républicanisme ainsi que leurs limites et leurs possibilités eu égard au vivre ensemble sont exposés. Un panorama de références culturelles multiples présente la notion et la situe dans un cadre social élargi (langue, cosmovision). Les débats entourant les problèmes plus spécifiques de l’expérience religieuse dans des sociétés pluriethniques qui feraient, ou non, obstacle au vivre ensemble sont ramenés au premier plan. Enfin, des réflexions approfondies sur l’art et la médiation culturelle comme vecteurs du vivre ensemble clôturent cet ouvrage. 

2015, SAILLANT F. et J. SANTIAGO (dir.). Images, sons et récits des Afro-Amériques. Paris, Archives contemporaines, 204 p.

Cet ouvrage porte sur les approches privilégiées pour l’'étude des enjeux de mémoire, des récits et des formes d’'expression liés à plusieurs processus identitaires élaborés par des afrodescendants anciennement ou récemment implantés en Amérique. Trois thèmes constituent les éléments structurants de ce travail collectif : le rapport aux religions, le rapport aux musiques et le rapport aux images. Une anthropologie sonore, visuelle et narrative est donc mobilisée. Dans les textes rassemblés, le lecteur est invité à évoluer parmi des images photographiques, vidéographiques et filmiques, des musiques profanes et religieuses, différentes scènes sociales et nationales, à circuler au sein de divers lieux et contextes diasporiques des cultures afro-américaines. Les événements relatés puisent aussi bien aux sources du quotidien qu’'à celles de rituels élaborés ou de situations de mise en spectacle. L’ensemble rend compte de la complexité, de l’'évolution et de la variété des cultures des diasporas noires et des rapports à la mémoire dans les « Afro-Amériques ». Les scènes musicale, religieuse, économique, politique ou familiale y sont partie prenante de la construction de la vie sociale et plus spécifiquement de l’'héritage, des conséquences et des relectures locales de l’'histoire de l’'esclavage. 

2014, SAILLANT, Francine. Le mouvement noir au Brésil (2000-2010) : Réparations, droits et citoyenneté.Bruxelles-Québec, Académia/PUL, 350p.

Le mouvement noir contemporain du Brésil est présenté sous de multiples angles. Trouvant racine dans les vieilles révoltes d’esclaves de l’époque coloniale et dans la presse noire de la Première République, il se forme et se reforme sous de multiples figures lors des deux dictatures qui ont marqué le Brésil au XXe siècle. Le mouvement noir prend une forme singulière dans les années 1970-1980, en écho au mouvement des droits civils aux États-Unis. Il se déploie de manière réticulaire avec l’avènement de l’ère des actions affirmatives sous le gouvernement du Parti des travailleurs (PT). Ce livre permet de lire les multiples facettes les plus actuelles de ce mouvement, depuis des actions dans les champs de la culture, du politique, des arts, de la religion, associant des acteurs très diversifiés. L’étude du mouvement est traversée par une question centrale : comment se déploie l’idée de réparation eu égard aux torts passés de l’esclavage au sein du mouvement noir aujourd’hui ? Qu’en est-il de l’idée de réparation au Brésil et dans un tel mouvement ? Comment la profondeur de l’histoire informe-t-elle les actions dites favorables aux Afro-Brésiliens ? La part accordée aux actions symboliques et culturelles et à leur articulation aux politiques d’actions affirmatives apparaît centrale dans l’analyse proposée. Enfin, pour la première fois en français, on dresse un panorama complexe et approfondi du mouvement noir brésilien, de son originalité, de ses ramifications, de ses réalisations et de ses espoirs.

2013, avec Karoline Truchon), Droits et cultures en mouvements, Québec, PUL, 304 p.

Cet ouvrage porte sur les interrelations entre les mouvements sociaux, les mouvements des minorités et des groupes minorisés, le mouvement pour les droits humains et les conceptualisations récentes de l’anthropologie et des sciences sociales sur ces questions. Il se présente comme un état des lieux des avancées des larges mouvements sociaux et des mobilisations de divers groupes au Québec et ailleurs dans le monde sur le plan des droits. Les droits humains sont abordés en tant que pratiques sociales plurielles, discours, actions symboliques et performatives. Cet ouvrage permet également d'aborder à travers une série de cas spécifiques, la manière dont, d'une part, les mouvements ont agi dans le champ des droits, sur les plans subjectif, stratégique, politique et la manière dont, d'autre part, les scientifiques des sciences sociales, notamment les anthropologues, ont finalement pris acte de ces formes d'action et les ont traduites à leur façon.

2012, (avec Alexandrine Boudreault-Fournier), Afrodescendances, cultures et citoyenneté, Québec, PUL, coll. Nord-Sud, 244 p.

Être afrodescendant et jouir de la pleine citoyenneté s’avère une question sensible partout dans le monde. Les demandes sociales des afrodescendants sont partout les mêmes et renvoient à la reconnaissance, ce qui veut dire devenir pleinement sujet de droit sans nier pour autant la mémoire du passé et le rapport identitaire à la pluralité des références et des récits qui construisent les riches cultures élaborées par les afrodescendants, cela tant sur le plan local que transnational en même temps qu’à une demande d’implication politique de la part des états qui doivent trouver des solutions aux divers problèmes collectifs des afrodescendants le plus souvent aux prises avec la pauvreté et un faible statut social. Il s’agit aussi de la part des états de développer des politiques diverses reliant plusieurs plans de la vie sociale : politiques de lutte contre le racisme, politiques culturelles inclusives, politiques de la mémoire de l’esclavage et bien sûr politiques sociales avantageuses. Plusieurs questions se posent à nous, par exemple : Les afrodescendants qui ne sont pas des élites politiques ou culturelles entretiennent-ils cette " mémoire de l’esclavage " ? Quels sont les groupes qui, au contraire, rejettent une telle mémoire ? De nombreux leaders politiques sont d’accord pour concentrer leurs réclamations de meilleures conditions de vie sur cette question de la pleine citoyenneté. En quoi cette question de la citoyenneté fait-elle ou non écho aux premiers intéressés, en l’occurrence ceux qui seraient susceptibles d’en bénéficier ?

Comment relier citoyenneté et mémoire de l’esclavage, mais aussi références culturelles ancestrales, mémoire de l’Afrique et identité composite ? Quelles sont les stratégies politiques et culturelles mises en place par les afrodescendants pour relier mémoire de l’esclavage et luttes pour la citoyenneté ? Quelles sont les pratiques culturelles effectives des afrodescendants servants à reconstruire, directement ou indirectement, une citoyenneté par le bas ? C’est toutes ces questions une à une ou interreliées que ce livre permet d’ouvrir tout en offrant sinon des réponses tout au moins des repères et des voies de réflexion des plus fructueuses.

2012, (avec Michaël La Chance), Récits collectifs et nouvelles écritures visuelles, Québec, PUL, 280 p.

Les récits collectifs sont l’une des dimensions fortes de la vie des sociétés. Ils sont des trames de significations que les sociétés élaborent et qui forment un liant constitutif du vivre-ensemble. Les récits collectifs actuels jouent le rôle qui était celui des récits épiques et des mythes dans les sociétés anciennes. Dans les sociétés pluralistes, les récits collectifs qui assuraient jadis la cohésion sociale sont exposés à des effets de fragmentation et de constantes reformulations. L’accessibilité des nouvelles technologies du numérique permet à de nombreux acteurs de présenter leurs récits collectifs, et de leur donner des formes inédites, notamment celle des images-récits, soit d’images au pouvoir narratif. Comment l’avènement des technologies numériques et la place accordée aux images permettent-ils de mieux penser la relation entre récits et images dans les sociétés contemporaines, sociétés marquées par le pluralisme et les tensions de la vie collective? Et plus largement entre récits et sociétés ? Que peut-on dégager de ces nouvelles écritures visuelles dont les images prennent un caractère performatif, d’abord à propos des formes privilégiées de narrations du vivre-ensemble et plus largement du potentiel démocratique qui en résulterait ? Voilà ce à quoi s’intéresse cet ouvrage.

  • 2011, (avec Kilani Mondher et Florence Graezer-Bideau),  Le manifeste de Lausanne. Pour une anthropologie non hégémonique. Montréal, Liber, 141 p.
  • 2009, (avec É. Gagnon, Y. Pelchat et M. Clément), Exclusions et inégalités sociales: enjeux et défis de l’intervention publiqueQuébec, PUL, 206 p.
  • 2009, Réinventer l’anthropologie? Les sciences de la culture à l’épreuve des globalisations, Montréal, Liber, 252 p.
  • 2007, Identités, handicaps. Circuits humanitaires et posthumanitaires au Brésil. La dignité pour horizon. Paris, Karthala, 412 p.
  • 2006, (avec Serge Genest), Medical Anthropology. Regional Perspectives and Shared Concerns. Malden, Blackwell Publishing, 305 p.
  • 2006, (avec Éric Gagnon), De la responsabilité. Éthique et politique., Montréal, Liber, collection Éthique publique hors série, 287 p. 
  • 2006, (avec Serge Genest), Anthropologie et santé. Ancrages locaux, défis globaux. Paris, Anthropos/Économica, coll. Didier Fassin, 450 p. 
  • 2005, (avec Serge Genest), Anthropologie médicaux. Ancrages locaux, défis globaux. Québec, PUL/Anthropos, coll. Francine Saillant, 490 p. 
  • 2005, (avec Éric Gagnon), Communautés et socialités, Montréal, Liber, 281 p. 
  • 2004, (avec Michèle Clément et Charles Gaucher), Identités, vulnérabilités, communautés. Québec, Nota bene, 333 p. 
  • 2003, (avec Manon Boulianne), Transformations sociales, genre et santé. Perspectives critiques et comparatives. Québec/Paris, PUL/L'Harmattan, 306 p. 

 

Filmographie
  • 2012, Mémoires périphériques, par Francine Saillant et Jacques d’Adesky, Cimarron Productions, 61 minutes.
  • 2012, Noir(s) Brésil, par Francine Saillant et Alexandrine Boudreault-Fournier, Cimarron Productions, 77 minutes.
  • 2009, (avec Pedro Simonard), Vie et mort dans le candomblé , Québec, LAMIC, Université Laval
  • 2009, (avec Pedro Simonard), Le navire négrier. Documentaire, Québec, LAMIC, Université Laval.
  • 2009, (avec Pedro Simonard), Axé Dignité. Documentaire, Québec, LAMIC, Université Laval.
  • 2007, (avec Patrick Fougeyrollas et Merdad Hage), Buscapé. Un espace pour tous, Montréal, Les productions de l'Autre Oeil.
Articles publiés
  • 2017, SAILLANT, Francine, « Abdias Nascimento. Esclavage, post abolition et émancipation », Anthropologie et Sociétés, 41-3 : 221-238.
  • 2017, MARTIG Alexis, SAILLANT, Francine, « L’esclavage moderne, une question anthropologique ? », Anthropologie et Sociétés, 41-3 : 9-28.
  • 2017, SAILLANT, Francine, « CASCA », International Encyclopedia of Anthropology, NY, Wiley.
  • 2016, SAILLANT, Francine, « Recognition and Reparations »,  Interfaces Brasil/Canadá. Florianópolis/Pelotas/São Paulo,  16; 2, p. 27–63.
  • 2016, SAILLANT, Francine, LEVY Joseph et RAMIREZ Alfredo. « Immigrants et réfugiés au prisme de la vie sociale des droits », Anthropologie et Sociétés, 40-2, p.61-88.
  • 2015, SAILLANT, Francine. "World Anthropologies and Anthropology in the Francophone World: The Lausanne Manifesto and Related Initiatives". American Anthropologist, 117, 1, p. 1-5.
  • 2014, SAILLANT, Francine. « De la performativité des droits ». Culture-Kairós, no 4, en ligne, 
    http://revues.mshparisnord.org/cultureskairos/index.php?id=905.
  • 2014, SAILLANT, Francine. « Anthropologie et performativité : transformations et connexions ». Culture-Kairós, no 4, en ligne, http://revues.mshparisnord.org/cultureskairos/index.php?id=905.
  • 2015, SAILLANT, Francine. « Art, Citizenship and Reparations for Slavery », in Paul E. Lovejoy, Vanessa Oliveira and Maria Elisa Velazquez, eds, Slavery, Memory, Citizenship. African World Press.
  • 2015, SAILLANT, Francine. « Vulnérabilités, différences et communautés. L’exigence des droits », in MH Soulet, Vulnérabilité : de la fragilité sociale à l'éthique de la sollicitude, Academic Press Fribour, Fribourg.
  • 2015, SAILLANT, Francine. « Franco-World Anthropology », American Anthropologist.
Chapitres d'ouvrages collectifs
  • 2016, SAILLANT, F. « Reconhecimento e reparações: O exemplo do movimento negro no Brasil », in Hebe Mattos, ed., Historia oral e communidade. Reparações e culturas negras, Rio de Janeiro,  Sao Paulo, Lettra e voz, p. 17-48.
  • 2016, SAILLANT, F. « Art, Citizenship and Reparations for Slavery », in Paul E. Lovejoy, Vanessa Oliveira, eds, Slavery, Memory, Citizenship, Trenton,  African World Press, p. 321-346.
  • 2015, SAILLANT, F. « Pluralité et vivre-ensemble », in SAILLANT Francine, Pluralité et vivre ensemble, Québec, PUL/UNESCO, p. 1-20.
  • 2015, SAILLANT, F. « Les enfants de Zumbi et leurs images » in SAILLANT Francine et Jorge SANTIAGO, Images, sons et récits des Afro-Amériques,. Paris, Archives contemporaines, p.109-134.
  • 2015, SAILLANT, F. « Religiões, racisme e discriminações », dans Jacques D’Adesky, Afro-Brasil: Debates e Pensamentos. Rio de Janeiro, Editora Cassara,  p. 50-72.
  • 2014, SAILLANT, F. « Vulnérabilités, différences et communautés. L’exigence des droits ».dans Marc-Henry Soulet, Vulnérabilité : de la fragilité à l’éthique de la sollicitude, Fribourg, Academic Press Fribourg, p. 127-156.
  • 2012, SAILLANT, F. « De la vie sociale des droits », dans Francine SAILLANT et Karoline TRUCHON, Droits et cultures en mouvements. Québec, PUL, 2012, p. 7-26.
  • 2012, SAILLANT, F. « Récits collectifs et nouvelles écritures visuelles. Une introduction. » dans Francine SAILLANT et Michaël LA CHANCE, Récits collectifs et nouvelles écritures visuelles. Québec, PUL, p. 29-42.
  • 2012, SAILLANT, F. « Diversité, altérité et vivre-ensemble au temps des images. », dans Francine SAILLANT et Michaël LA CHANCE, Récits collectifs et nouvelles écritures visuelles. Québec, PUL, p. 7-12.
  • 2012, SAILLANT, F. « Arts, citoyenneté et réparations de l’esclavage. », dans Francine SAILLANT et Alexandrine BOUDREAULT-FOURNIER, Afrodescendances, cultures et citoyenneté. Québec, PUL, coll. Nord Sud, p. 89-114.
  • 2012, SAILLANT, F. « Afrodescendances, cultures et citoyenneté. Introduction », dans Francine SAILLANT et Alexandrine BOUDREAULT-FOURNIER, Afrodescendances, cultures et citoyenneté. Québec, PUL, Coll. Nord-Sud, p. 1-5.
  • 2012, SAILLANT, F. "Afro-Brazilian Heritage and Slavery in Rio de Janeiro Community Museums", dans Ana Lucia ARAUJO. Politics of memory. Making Slavery Visible in the Public Space. New York, Routledge, p. 213-231.

Articles dans des revues scientifiques

Direction de projet

Mémoires de maîtrise
  • Josée Blanchette, directrice, Pouvoir d'agir et vie sociale des droits des travailleuses du sexe à Québec : de la reconnaissance de soi à la reconnaissance sociale.
  • Claudia Fuentes, directrice, L’espace religieux dans la périphérie de Rio de Janeiro.
  • 2014, Patricia Lamotte, directrice, Créations artistiques et expériences de migration: le cas d'artistes montréalais réfugiés ou déplacés.
  • 2014, Catalina Rodriguez, directrice, Une citoyenneté de proximité : le cas des immigrants haïtiens installés à Québec.
  • 2013, Frédérick Nadeau, directrice, Les jeunes de Québec sont-ils cosmopolites? Rapport à la diversité culturelle, rapport au politique et construction identitaire chez des jeunes cégépiens de la ville de Québec.
  • 2013, Alfredo Ramirez-Villagra, directrice, Dynamique culturelle, métissage et hybridation dans le quartier pluriculturel Parc-Extension de Montréal. Le cas des organismes communautaires et des milieux associatifs.
  • 2012, David Guilmette, directrice, La discrimination des hommes de minorités sexuelles au Québec : genèse, évolution et pratiques du groupe communautaire MIELS-Québec.
  • 2012, Marie-Claude Paradis Vigneault, directrice, Par les mains pour les yeux : Les représentations de l'identité sourde au sein de performances artistiques de la scène montréalaise.
  • 2011, Sylvie Bodineau, directrice, Figures d'enfants soldats. Vulnérabilité et puissance d'agir.
  • 2010, Marie-Ève Drouin, directrice, Des valeurs et des enfants. Processus de transmission du discours des droits humains dans un cadre ludique et sa réception.
  • 2010, Nathalie Gordon, directrice, Processus de reconstruction identitaire d'un artiste réfugié.
  • 2009, Priscilla Taché, directrice, La culture québécoise et ses références identitaires: Une ethnographie de la francisation à l'École de langues de l'Université Laval (ÉLUL).
  • 2008, Marianne Corneau, directrice, Capoeira Angola : mémoire, réparations et travail identitaire chez les Afro-Brésiliens de Salvador de Bahia.
  • 2007, Agnès Blais, directrice (Bogumil Jewsiewicki codirecteur), La solidarité en Russie postsoviétique Le cas d'une ONG russe.
  • 2007, Smaragda Mujagic-Djukic, directrice (Jean-Bernard Pocreau codirecteur), Mémoire familiale, identité et rapports intergénérationnels chez les réfugiés burundais.
  • 2006, Stéphanie Arseneau Bussières, directrice, Agentes communautaires de santé: être intermédiaires au coeur des inégalités sociales de santé. L'exemple de deux postes de santé de Salvador, Bahia, Brésil.
  • 2006, Martin Charland, directrice, La confiance au coeur de l'exil. Récits de réfugiés colombiens.
  • 2006, Marie-Anne Kimpton, directrice, Faire l'expérience de la démence. Prendre soin d'un proche atteint de démence sénile à Rio de Janeiro,
  • 2005, Doris Chateauneuf, directrice, Le passé traduit par le présent: mémoires du totalitarisme chez des réfugiés politiques roumains du Québec.
  • 2005, Simon Lavoie, directrice (Bogumil Jewsiewicki codirecteur), Rendre familier : significations et pratiques de l'adoption internationale du point de vue des adoptants québécois (grade obtenu dans le cadre du passage accéléré de la maîtrise au doctorat).
  • 2004, Émilie Adam-Vézina, directrice (Raymond Massé codirecteur), La recomposition identitaire des femmes réfugiées installées dans la ville de Québec et le rôle des organismes communautaires et humanitaires.
  • 2004, Nadine Bolduc, directrice (Michèle Clément codirectrice), Communauté, souffrance et crise. Un regard anthropologique sur l'«être ensemble».
  • 2004, Sylvie Khandjian, directrice (Michèle Clément codirectrice), Une violence qui fait «mâle». Étude anthropologique sur les interprétations du genre et de la violence dans une maison d'hébergement pour femmes de Québec.
  • 2001, Vanessa Javaux-Stasse, directrice (Maria De Koninck codirectrice), Entre médecins et mères de nombril : itinéraires de soins périnatals de femmes de Pererù, communauté de l'Amazonie brésilienne du littoral.
  • 2001, Andrée-Anne Parent, directrice, Contribution à l'étude du lien social: pour une lecture anthropologique de la cuisine collective.
  • 2000, Steve Paquet, directrice (Raymond Massé codirecteur), Folie, entraide et souffrance : anthropologie d'une expérience parentale.
  • 1999, Chantale Audet, directrice (Yvan Breton codirecteur), Infusion ou injection. Pratiques domestiques de soin et itinéraires thérapeutiques dans une baixada amazonienne.
Thèses de doctorat
  • Agnès Blais, directrice (Jewsiewicki Bogumil codirecteur), Racisme et droits humains en Russie post-soviétique. La lutte des ONG russes.
  • Sylvie Bodineau, directrice (Jewsiewicki Bogumil codirecteur),  Droits de l'enfant en praxis. La protection des enfants Kadogos en République Démocratique du Congo.
  • Ambroise Dorino Gabriel, directrice, La difficile émergence de la communauté transnationale d'origine haïtienne et l'espace des droits en République dominicaine.
  • Yan Grenier, directrice, L'expérience de déplacement des personnes ayant des incapacités dans la Ville de Québec. Pour une anthropologie ontologique du handicap.
  • Alfredo Ramirez-Villagra, directrice (Bertho Alain codirecteur), Pluralité inclusive, citoyenneté et pratique religieuse de personnes immigrantes : une étude multi-sites de trois quartiers pluriethniques
  • Nathalie Ricard, directrice (Lévy Joseph codirecteur), Le droit d'asile pour les personnes issues des minorités sexuelles au Canada. Étude anthropologique d'une question de justice.
  • 2017, Hadrien Munier, directrice (Jorge Santiago codirecteur), Le vodou "asogwe" diasporique transnational : Ontologie analogique et naturalisme moderne globalisé.
  • 2015, Catherine Bélair, directrice, De droits et de dons : Étude des interventions d'aide menant au dispositif de la faim à Itapiúna et à Lagamar (Ceará), Brésil.
  • 2014, Karoline Truchon, directrice, L'exigence de visibilité par l'image dans les sociétés contemporaines. Le cas d'un complexe d'habitations sociales à Montréal.
  • 2012, Alexandra Beaulieu, directrice (Patrick Deshayes codirecteur), « Minuenimun » Le sentiment du bien-être. La guérison communautaire chez les Innus d'Unamen Shipu (Basse-Côte-Nord du Québec).
  • 2009, Annie Laliberté, directrice (Gérard Verna codirecteur), Autoritarisme et démocratie. Un journalisme de paix dans le Rwanda de l'après-génocide ?
  • 2008, Charles Gaucher, directrice (Patrick Fougeyrollas codirecteur), « Ma culture, c'est les mains ». Aborder l'expérience de la différence : anthropologie de l'identité sourde au Québec.
  • 2008, Mary Richardson, directrice (Sylvie Poirier codirectrice), Polycultures of the mind. Organic Farmers in Québec and the Recovery of Agency.
  • 2005, Suzanne Boutin, directrice (Claude Bariteau codirecteur), Modernité avancée et quêtes de mieux-être sur trois lieux de pèlerinage québécois: Sainte-Anne-de-Beaupré, Notre-Dame-du-Cap et l'Oratoire Saint-Joseph.
  • 2002, Julie Laplante, directrice (Serge Genest codirecteur), « Savoirs, pouvoirs et médecines. De l'humanitaire aux autochtones de l'Amazonie brésilienne ».

Intérêts de recherche

  • Anthropologie visuelle et filmique
  • Identité
  • Immigration

Dans les médias

L’engagement et la participation citoyenne des jeunes en ligne

L’étude S’engager en ligne! a été réalisée dans le cadre du Projet NET-MED Youth (2014-2018), mis en œuvre par l’UNESCO et financé par l’Union européenne. Menée par des jeunes chercheurs issus du … +

InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec

Interreconnaissance. La mémoire des droits dans le mouvement communautaire au Québec, sous la direction de Francine Saillant, professeure émérite du Département d’anthropologie, donne lieu à un… +