Répertoire du personnel administratif et enseignant

Vincent Boucher, professeur titulaire au Département d'économique à l'Université Laval

Vincent Boucher

Département d’économique

Directeur de programme de 2e cycle en économique, Professeur titulaire

418 656-2131, poste 408546

vincent.boucher@ecn.ulaval.ca

Pavillon J.-A.-DeSève Local 2252

English version

Description

Mes travaux de recherche s'intéressent aux interactions sociales et aux réseaux sociaux en économie. Je suis particulièrement intéressé à développer des outils permettant de mesurer l'imporantance des interactions sociales à l'aide de données sur les réseaux sociaux. Pour plus de détails, consultez mon site Internet

Projets de recherche

Pour une liste à jour de mes publications et travaux de recherche, veuillez consulter mon site Internet.

Publications

Pour une liste à jour de mes publications et travaux de recherche, veuillez consulter mon site Internet.

Intérêts de recherche

  • Interactions sociales
  • Microéconomie
  • Économétrie
  • Économie publique

Dans les médias

Vincent Boucher et Marion Goussé publieront un article dans Review of Economic Dynamics

Vincent Boucher et Marion Goussé, professeurs au département, publieront un article dans Review of Economic Dynamics. Le papier s’intitule "Wage Dynamics and Peer Referrals".

Ci-dessous le résumé de l’article.

We present a flexible model of wage dynamics where information about job openings is transmitted through social networks. We show that the individuals’ wages dynamic is positively associated across time and that this result holds outside the stationary distribution, and under observed and unobserved heterogeneity. We present an empirical application using the British Household Panel Survey by exploiting direct information about individual’s social networks.

We find that having more employed friends leads to more job offers, but to slightly lower offered wages. We also find that non-relative friends are more helpful than relatives, and that individuals benefit relatively more from their male friends.

+