Nous avons procédé le 17 octobre au lancement de la Chaire de leadership en enseignement (CLE) Alban-D’Amours en sociologie de la coopération, pour laquelle le département a recruté ce nouveau professeur. En marge de la couverture médiatique de l’événement relayée dans ce Bulletin, nous vous proposons un entretien avec le professeur Dan Furukawa Marques, qui y présente son cheminement et indique la couleur particulière qu’il souhaite apporter à la programmation de cette chaire. La priorité de la CLE Alban-D’Amours est l’étude de la coopération et de son institutionnalisation comme fondement du coopératisme. À un don de 325 000 $ de M. Alban D’Amours et de sa famille ayant permis la création de la CLE, ces derniers ont eu la générosité d’ajouter un don de 200 000 $ pour un fonds destiné à soutenir les activités d’enseignement et de recherche sur la coopération. La capitalisation de cette somme servira à créer des bourses pour les étudiantes et les étudiants. Un don équivalent de Desjardins porte la valeur de ce fonds à 400 000 $. Le département leur en est très reconnaissant et se réjouit que les activités d’enseignement associée à la CLE puissent rejoindre les inscrits à tous les cycles d’étude dès la prochaine session. Un concours sera lancé d’ici la session d’hiver pour attribuer une première bourse.

Ce Bulletin vous transmet également la présentation du dernier numéro de la revue Recherches sociographiques; un portrait de Nicolas Roy, qui sera bientôt diplômé de la maîtrise en sociologie, mais qui pratique déjà l’enseignement collégial et la recherche à Carleton cet automne; et un portrait de l’étudiante au doctorat Claudine Ouellet, qui vient d’être engagée comme professeure en science de la consommation avant même d’avoir terminé sa thèse. Enfin, un article explique le projet et lance la première d’une série de capsules vidéos réalisées par Alexia Oman et Ronan Goualc’h, où des étudiantes et étudiantes du département communiquent spontanément ce que représente pour eux et elles la sociologie au-delà de ce que peuvent dire les définitions courantes de la discipline. Au-delà des mots, la capsule donne un sympathique aperçu de la diversité des étudiants et des étudiantes qui, après avoir fréquenté nos cours et nos séminaires, parlent avec enthousiasme du sens et des caractères de la sociologie auxquels ils s’identifient.

Je termine ce mot en vous disant que le travail d’appropriation du nouveau site Internet du département se poursuit, et qu’un article d’une prochaine édition du Bulletin vous en brossera un portrait axé sur les questions soulevées par la transition depuis l’ancien site, et la présentation de quelques nouveautés utiles. Mentionnons déjà que le positionnement des actualités, publications et événements sous la Vitrine où apparaissent les articles du Bulletin, avec des boutons permettant d’en afficher les listes entières à jour, remplace les articles qui en faisaient périodiquement le bilan dans l’ancien format du Bulletin. Si vous cliquez sur « toutes les actualités » aujourd’hui, vous verrez une longue liste de nouvelles parues depuis mai qui ont été données sans attendre la distribution de l’info-lettre (La dernière est la présentation des récipiendaires des prix et distinctions facultaires, où Olivier Clain fut honoré en enseignement, et Gérard Duhaime en recherche. En remontant un peu plus haut dans la liste, nous font aussi honneur l’attribution par l’ACSALF du Prix Georges-Henri-Lévesque pour le meilleur mémoire en sociologie à Andrée-Anne Boucher et l’attribution du titre d’Officier de l’Ordre du Canada au professeur Gérard Duhaime. Nous les en félicitons.). Les articles des parutions du Bulletin antérieures à sa migration dans la Vitrine doivent aussi finir d’être intégrés dans son moteur de recherche par rubrique. Qui plus est, les étudiantes et étudiants au doctorat et les stagiaires au post-doctorat pourront bientôt afficher leurs coordonnées et une page personnelle de chercheur sur le site du département.

Merci à Ronan Goualc’h et à Nicolas Pelletier qui ont assumé en partage la rédaction de ce numéro du Bulletin.

P.S. En raison de contingences hors de notre contrôle, l’info-lettre prévue pour octobre est devenue celle de la session d’automne, plus volumineuse. J’en profite pour vous adresser mes vœux les meilleurs pour le temps des fêtes et la nouvelle année. Aussi une excellente nouvelle qui circule depuis peu : Pamela Colombo, nouvelle professeure au département, doit entrer en fonction en février, et les gradués auront l’occasion de participer à son premier séminaire dans un calendrier intensif débutant le 28 février. Bonne fin de session!