Quelles sont les étapes de la maîtrise avec mémoire?

Selon le Règlement des études (art. 172), un mémoire de maîtrise «a pour but de permettre à l’étudiant, par un contact soutenu avec la pratique de la recherche ou de la recherche-création, d’acquérir la méthodologie appropriée à l’exploration et à la synthèse d’un domaine du savoir et de démontrer qu’il connaît les écrits et les travaux se rapportant à son objet d’études». Il peut aussi être utile de consulter le Guide de cheminement à la maîtrise recherche de la Faculté des études supérieures et postdoctorales.

Structurée de la maîtrise avec mémoire

L’étudiant est l'acteur principal et le premier responsable de son cheminement. Il lui revient notamment de s’assurer qu’il répond à toutes les exigences du programme et ce, dans les délais requis. Pour ce faire, il importe qu’il consulte régulièrement son rapport de cheminement disponible sur monPortail.

La maîtrise avec mémoire compte 21 crédits de cours et 24 crédits pour la présentation des résultats des activités de formation à la recherche dans le cadre d’un travail de rédaction (Règlement des études, art. 113).

Les 21 crédits de cours sont répartis de la façon suivante :

Cours obligatoires

  • SVS-7000 Analyse des politiques sociales
  • SVS-7001 Évaluation de programmes et de l’intervention
  • SVS-7002 Méthodologie générale de la recherche
  • SVS-7012 Paradigmes contemporains en travail social

Règle 1 - Cours de recherche, trois crédits parmi :

Règle 2 - Cours optionnels, six crédits parmi :

  • SVS-6000 Projet individuel (voir le formulaire de demande d’inscription au Projet individuel).
  • SVS-6033 Pratiques avancées en travail social
  • SVS-7003 Méthodes de supervision pédagogique en intervention sociale
  • SVS-7005 Études féministes: théories, enjeux et pratiques
  • SVS-7007 Médiation familiale
  • SVS-7008 Intervention auprès du couple et de la famille
  • SVS-7009 Études sur les hommes et les masculinités: théories, enjeux et pratiques
  • SVS-7010 Violence conjugale et familiale 
  • SVS-7011 Gérontologie sociale
  • SVS-7013 Organisation communautaire, perspectives critiques et mouvements sociaux
  • SVS-7015 Organisation communautaire, territoires et développement local
  • SVS-7017 Diversité sexuelle et intervention sociale
  • SVS-7018 Immigration, intégration et intervention sociale
  • SVS-7020 Santé mentale et intervention sociale
  • SVS-7021 Perspectives psychosociales de la santé: théories et pratiques
  • SVS-7022 Enfance et jeunesse
  • FIS-6101 Collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne 1
  • FIS-6102 Collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne 2
  • FIS-6103 Collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne 3
  • FIS-6105 Collaboration interprofessionnelle visant le soutien à la participation sociale dans le champ du handicap
  • FIS-7000 Oncologie psychosociale interprofessionnelle

Les crédits pour le travail de rédaction du mémoire:

  • SVS-6801 Activité de recherche - mémoire 1
  • SVS-6802 Activité de recherche - mémoire 2
  • SVS-6803 Activité de recherche - mémoire 3
  • SVS-6804 Activité de recherche - mémoire 4 

Choix de la direction de recherche

L’étudiant qui réalise un mémoire de maîtrise est le principal acteur de son projet de maîtrise. Pour le soutenir dans la réalisation de son projet, une direction de recherche est responsable de son encadrement (Règlement des études, art. 245 à 247). La direction de recherche est assurée par une personne membre du corps professoral compétente dans le domaine visé par le projet de l’étudiant (problématique, cadre théorique, méthodologie) et elle est responsable de l’encadrement de l’étudiant, de la conception de son projet jusqu’à son dépôt final (Règlement des études, art. 247). L’encadrement se fait selon les principes de la Politique d’encadrement des étudiants à la maîtrise avec mémoire et au doctorat (PDF 121.6 Ko). Pour différentes raisons, une personne peut agir à titre de codirecteur de recherche (Règlement des études, art. 248 et 249). Dans ce cas, cette personne doit être habilitée par la Faculté des études supérieures et postdoctorales.

Le choix de la direction de recherche se fait généralement au début de la scolarité de maîtrise. Il est suggéré à l’étudiant de consulter quelques professeurs éventuellement intéressés par son sujet afin de leur soumettre ses idées de départ et se faire guider dans la définition préliminaire de son projet de recherche. Cette première consultation lui permettra d'arrêter son choix sur le professeur qui agira comme directeur de recherche et de s’entendre avec cette personne sur les modalités d’encadrement de sa démarche. La Faculté des études supérieures et postdoctorales suggère à ce sujet d’élaborer un plan de collaboration. Il faut retenir qu’il incombe à l'étudiant de rencontrer son directeur de recherche et, sous sa direction, de mettre au point son projet.

Rédaction du mémoire

Le travail de rédactiondu mémoire est associé à des activités de recherche auxquelles l’étudiant s’inscrit pendant son cheminement (SVS-6801SVS-6802SVS-6803SVS-6804).                                                                             

La réalisation du mémoire survient généralement après la réussite des crédits de cours et sur le plan administratif, elle comporte quatre étapes principales:

  1. Acceptation du projet de recherche par la direction de recherche et la direction de programme
  2. Approbation éthique (si le projet fait appel à des sujets humains)
  3. Dépôt initial du mémoire
  4. Dépôt final.

La première étape de la réalisation du mémoire consiste en l’acceptation du projet de recherche par la direction de recherche, puis par la direction de programme (Règlement des études, art. 174). C’est à ce moment qu’il faut s’assurer de procéder à l’habilitation du codirecteur de recherche s’il y a lieu. Cette étape est préalable à la collecte des données. Après avoir obtenu l’approbation du directeur de recherche, l’étudiant soumet une version électronique du projet de recherche à la direction de programme. Sauf ententes différentes avec le directeur de recherche, le projet de recherche sera un document d’environ 30 pages (excluant les annexes) qui correspondra globalement à ces éléments :

Plan de présentation du projet de recherche

Page titre : La page titre doit inclure le titre du projet de recherche et le formulaire de présentation du projet de recherche doit être signé par l’étudiant et son directeur de recherche.

Introduction : L’introduction met en contexte l’objet de recherche, précise la question générale de recherche et présente la structure du document.

Problématique et recension : Cette section présente l’objet de recherche et démontre « ce qui fait problème », notamment en documentant l’ampleur de la problématique. La méthodologie de la recherche documentaire est décrite (ex. : mots-clés, banques de données consultées) et une recension des écrits scientifiques les plus importants est présentée, en portant un regard critique sur l’état des connaissances dans le domaine, ainsi que sur les forces et les limites des études recensées. La pertinence sociale, scientifique et disciplinaire du projet est démontrée.

Cadre conceptuel ou théorique : Le cadre conceptuel ou théorique est présenté, en définissant les principaux concepts et les postulats, et son choix est justifié selon la problématique et la recension. Les objectifs du projet et, s’il y a lieu, les propositions de recherche ou les hypothèses sont formulés. S’il y a lieu, les variables indépendantes, dépendantes et de contrôle sont identifiées.

Méthodologie : Cette section décrit l’approche méthodologique (qualitatif, quantitatif, mixte) et le type de recherche. Le devis est ensuite décrit : population, échantillon, méthode de collecte des données, instruments, procédures de recrutement et analyses envisagées. L’ensemble des choix méthodologiques est justifié et les limites prévues sont mentionnées. Cette section explique aussi comment les normes éthiques seront respectées dans la réalisation du projet.

Conclusion : La conclusion présente les difficultés anticipées dans la réalisation du projet et le calendrier de réalisation de la recherche.

Références : Les références sont présentées de façon uniforme et selon les normes en vigueur.

Annexes : Les documents mentionnés dans le document (ex. : outils de collecte, formulaire de consentement, lettre d’entente) sont présentés.

L’étudiant réalisera ce document en collaboration étroite avec leur directeur de recherche, qui jugera du moment opportun pour déposer le projet de recherche à la direction de programme. Une copie électronique sera alors remise à la direction de programme sous une forme qui respecte les normes de présentation du mémoire. La direction de programme considérera le formulaire signé par le directeur de recherche comme signifiant : 1) qu’il a pris connaissance du projet; 2) qu’il en endosse le contenu; 3) que le projet de recherche est jugé pertinent au travail social; 4) qu’il en accepte la direction. Lors de l’acceptation du projet de recherche, la direction de programme formulera des commentaires formatifs en vue du dépôt du projet au comité d’éthique, de sa réalisation et de la rédaction du mémoire (Règlement des études, art. 44). Ces commentaires sont à discuter avec le directeur de recherche, qui reste la personne responsable de l'encadrement du projet. Il faut compter un maximum de dix (10) jours ouvrables pour obtenir l’acceptation du projet par la direction de programme. Au moment du dépôt à la direction de programme, l’étudiante doit joindre la déclaration de l’étudiant: formulaire VRR-101 (PDF 82.7 Ko). Peu importe si son projet nécessite ou non une approbation éthique, le formulaire VRR-101 (PDF 82.7 Ko) est nécessaire pour la délivrance du diplôme (Règlement des études, art. 402f).

La deuxième étape est celle de l’approbation éthique si le projet fait appel à des sujets humains. Il est possible que, selon la nature du projet ou le type de données utilisées, le projet puisse être exempté d’une approbation éthique (PDF 305 Ko). Si le projet nécessite une approbation éthique, l’étudiant devra adresser sa demande au comité d’éthique concerné par le projet. Habituellement, les projets de recherche en travail social sont soumis au Comité plurifacultaire d’éthique de la recherche de l’Université Laval ou à un comité éthique d’un établissement affilié à l’Université Laval. Les procédures et formulaires varient selon chaque comité d’éthique et il est de la responsabilité de l’étudiant, avec le soutien de son directeur de recherche, d’effectuer les démarches nécessaires. Si le comité exige une évaluation scientifique du projet, en plus de celle du directeur de recherche, l’approbation du projet par la direction de programme est généralement acceptée comme telle. Les Comités d'éthique de la recherche avec des êtres humains de l'Université Laval (CÉRUL) mettent plusieurs outils à la disposition des étudiants. Le Centre de recherche JEFAR a aussi produit un guide qu’il peut être utile de consulter.

Une fois l’approbation éthique obtenue pour son projet, l'étudiant doit le réaliser tel que présenté. Il ne lui est plus possible d'en changer la structure fondamentale, sans l'acceptation du directeur de recherche, de la direction de programme et du comité éthique concerné. Pendant la réalisation de son projet, c'est à l'étudiant que revient l'initiative des rencontres avec son directeur de recherche et ce, jusqu'à ce que le mémoire de recherche soit complété.

La troisième étape est celle du dépôt initial du mémoire pour évaluation. Le mémoire de recherche se présente comme un travail écrit d’une envergure d’environ 80 à 100 pages. Il présente le résultat des efforts de l'étudiant pour appliquer les règles de la recherche scientifique à un sujet qui intéresse le travail social. Il devrait comprendre un résumé de 250 mots, une introduction qui présente le thème de la recherche, une recension des écrits menant à la détermination d’une question de recherche, la pertinence scientifique, sociale et disciplinaire du projet, le cadre conceptuel ou théorique utilisé, les choix méthodologiques, les résultats obtenus, la discussion des résultats, ainsi que les conclusions qui en sont tirées. Les retombées et les recommandations pour la pratique en travail social, compte tenu de la portée et des limites de l’étude, ainsi que les pistes de recherche à poursuivre, complètent le mémoire. L’étudiant doit obligatoirement être inscrit à la session où il dépose son mémoire pour évaluation (Règlement des études, art. 402b, ii). Le dépôt du mémoire se fait de façon électronique selon le processus établi par la Faculté des études supérieures et postdoctorales.

Les membres du jury sont les personnes désignées pour évaluer le mémoire. C’est la Faculté des études supérieures et postdoctorales qui encadre le processus d’évaluation et il est important de consulter les procédures à suivre, autant pour le dépôt du manuscrit, que pour les dates limites et la désignation du jury. Il y a généralement trois membres du jury qui sont nommés par le doyen de la Faculté des études supérieures et postdoctorales sur recommandation de la direction de programme (Règlement des études, art. 337). Les membres du jury sont généralement des professeurs rattachés à l’École de travail social et de criminologie de l’Université Laval, à un autre département ou à une autre université. Il est attendu qu’au moins un membre du jury possède un diplôme en travail social.

La quatrième étape est celle du dépôt final. L’étudiant doit effectuer les corrections demandées dans les rapports d’évaluation. Les corrections sont réalisées sous le contrôle du directeur de recherche ou de la personne désignée. Le mémoire est déposé de façon électronique à la Faculté des études supérieures et postdoctorales.

Réalisation d'un mémoire par articles

L’intégration d’un article dans un mémoire de maîtrise en travail social se fait dans le respect des règles de la Faculté des études supérieures et postdoctorales à ce sujet. De façon plus spécifique, lors de sa réunion du 13 avril 2017, le comité de programme de maîtrise en travail social a défini les règles suivantes :

  • Le mémoire doit inclure un avant-propos précisant des renseignements sur les coauteurs de l’article incorporé au mémoire, de même que sur le rôle exact de l’étudiant dans la préparation de l’article. L'avant-propos doit aussi indiquer dans quelle revue l’article a été soumis et, le cas échéant, s'il a été publié. Si l’article a été publié, l’étudiant doit faire état de toute modification qui aurait été apportée à l’article incorporé au mémoire par rapport à celui publié.
  • L’introduction du mémoire doit faire ressortir la cohérence de la démarche de l'étudiant.
  • Le mémoire peut comporter un maximum d’un article, qui remplace l’un des chapitres du mémoire. Ainsi, le mémoire comportera des chapitres présentés sous la forme traditionnelle et le manuscrit d’un article. Cet article doit répondre aux exigences suivantes :
    • La pagination originale de l’article doit être remplacée par la pagination en continu du mémoire;
    • Si l’article n’est pas rédigé en français, il doit être précédé d’un résumé en français. L’étudiant doit alors obtenir préalablement, de la direction de programme, l’autorisation de rédiger dans une autre langue que le français;
    • Si l’article remplace le chapitre des résultats, une conclusion plus substantielle doit approfondir la discussion des résultats qui serait incluse dans l’article;
    • L’article a été préparé et soumis en cours d’études et dans le cadre de la recherche entreprise expressément pour l’obtention du grade;
    • L’article est publié ou a été soumis à une revue scientifique ou professionnelle qui est pertinente au travail social et qui a un processus d’évaluation;
    • L’étudiant doit présenter un accusé de réception de la revue pour l’article soumis au moment du dépôt initial du mémoire;
    • L’étudiant doit être le premier auteur de l’article;
    • L’étudiant a validé auprès de l’éditeur que la publication de l’article n’empêche pas son insertion dans le mémoire et qu’elle n’en restreint pas la diffusion ultérieure.
    • L’insertion d’articles respecte le droit d’auteur et l’autorisation des coauteurs a été obtenue.
  • La conclusion doit faire ressortir la cohérence de la démarche de l’étudiante ou de l’étudiant.

Cheminement type - Maîtrise avec mémoire (temps plein)

Session

Cours

Autres tâches

Automne 1

 

  • Choisir la direction de recherche
  • Déterminer le sujet de recherche
  • Préparer une demande de bourse
  • Commencer la recension des écrits
  • Identifier les partenaires de recherche s’il y a lieu

Hiver 1

  • Finaliser la recension des écrits
  • Choisir la méthodologie de recherche
  • Établir les ententes avec les partenaires, s’il y a lieu
  • Soumettre une première version du projet à la direction de recherche

Été 1

•   SVS-6802

 

  • Finaliser le projet de recherche
  • Soumettre le projet à la direction de programme après approbation de la direction de recherche
  • Soumettre à un comité d’éthique

Automne 2

•   SVS-6803

  • Recruter les répondants
  • Compiler les données statistiques ou transcrire les entrevues qualitatives
  • Analyse des données

Hiver 2

•   SVS-6804

  • Analyse des données
  • Rédaction du mémoire
  • Dépôt initial du mémoire après approbation de la direction de recherche

Cheminement type- Maîtrise avec mémoire (temps partiel)

Session

Cours

Autres tâches

Automne 1

 

 

  • Choisir la direction de recherche
  • Déterminer le sujet de recherche
  • Commencer la recension des écrits

Hiver 1

 

  • Choisir la méthodologie de recherche

 

Automne 2

  • Identifier les partenaires de recherche s’il y a lieu
  • Finaliser la recension des écrits et la méthodologie de recherche

Hiver 2

 

  • Établir les ententes avec les partenaires, s’il y a lieu
  • Soumettre une première version du projet à la direction de recherche

Automne 3

 

  • Soumettre le projet à la direction de programme après approbation de la direction de recherche
  • Soumettre à un comité d’éthique

Hiver 3

 

  • Recruter les répondants
  • Compiler les données statistiques ou transcrire les entrevues qualitatives

 

Automne 4

 

  • Analyse des données
  • Rédaction du mémoire

Hiver 4

  • Dépôt initial du mémoire après approbation de la direction de recherche

Conditions de poursuite et de diplomation

En vertu du Règlement des études (art. 361), un étudiant peut poursuivre ses études s’il maintient une moyenne égale ou supérieure à 2,67.

Le Règlement des études (art. 402d) précise aussi les règles pour la délivrance du diplôme, notamment d’avoir obtenu une moyenne égale ou supérieure à 2,67.