4 décembre 2019

Heure: 9h
Lieu: DKN-3470

Détails supplémentaires


Analyse du changement de politique étrangère: le Brésil comme étude de cas


Résumé : Cette thèse porte sur un phénomène encore marginal dans l’analyse de politique étrangère, à savoir le changement de politique étrangère. En effet, l’analyse des raisons qui conduisent un État à donner une nouvelle orientation à sa politique étrangère, ainsi que les modalités par lesquelles elle s’effectue, demande davantage de contributions et cette thèse en est une.

 Dans cette thèse, nous considérons que théoriquement, l’analyse du changement de politique étrangère se fait sur deux éléments : le contexte et les perceptions des décideurs. En se basant sur le cas du Brésil, cette thèse pose la question suivante : qu’est-ce qui a conduit le gouvernement du président Lula da Silva à partir de 2003, à réorienter sa politique étrangère, plus précisément celle envers l’Afrique ?

Notre hypothèse suggère que la réorientation de la politique africaine du Brésil à partir de 2003 s’explique davantage par les différences de perceptions entre chefs d’État que par des éléments de contexte. Pour le président Cardoso, l’insertion du Brésil dans le système international passait surtout par la consolidation des relations avec les puissances occidentales, alors que pour Lula da Silva, cette insertion nécessitait un renforcement de la coopération Sud-Sud avec l’Afrique comme point d’ancrage. La vérification de cette hypothèse est axée sur une analyse de contenu des discours présidentiels.

Membres du jury :

Gordon Mace
Directeur de recherche
Professeur associé
Département de science politique
Université Laval

François Gélineau
Professeur titulaire
Département de science politique
Université Laval

Jean Crête
Professeur associé
Département de science politique
Université Laval

Jean Daudelin
Examinateur externe
Professeur
Carleton University

La soutenance sera présidée par M. Eric Montigny, directeur des programmes de 2e et 3e cycles en science politique.